Please select your page

Les italiens à la conquête du marché algérien

l'Econews - 08 Décembre 2013

Dans un forum d’affaire organisé ce matin à Alger une vingtaine d’entreprises italiennes ont été présentes afin d’inspecter les possibilités d’accords et d’association avec leurs homologues algériennes notamment dans le secteur de la mécanique et du bâtiment.

Organisé par la chambre de commerce italo-arabe (CCIA), le forum a permis à plusieurs intervenants, d’une part et d’autre, d’afficher leurs ambitions ainsi que leurs capacités de productions dans plusieurs spécialités.

Pour le président du forum l’italien Sergio Marini, l’Italie possède diverses spécialités industrielles à travers lesquels elle peut venir en aide aux partenaires algériens qui ne manquent pas de volonté de produire.

Pour sa part, Wassila Mouzai commissaire aux comptes dans un cabinet d'audit a présenté pour la délégation italienne les différentes dispositions juridiques que comptent les activités commerciales en Algérie. Mais, il est opportun de préciser dans ce contexte que les dernières modifications qu’a connu le code des marchés publiques ainsi que les mesures prises dans la loi des finance complémentaire de 2009 (règle de 51/49), semblent joué en défaveur des investisseurs italiens qui préfères dans ces conditions les marchés voisins notamment la Tunisie ou ils ont conclus plus de 1000 partenariats.

A cet égard, le président du forum des chefs d’entreprises, Réda Hamiani a invité les entreprises italiennes de se rapproché des partenaires algériens et ce malgré les dispositifs juridiques qui crées des lourdeurs, car il en demeure pas moins que le marché algérien a beaucoup du potentiel qui mérite l’intérêt des entreprises italiennes, notamment dans le BTPH la boiserie, le textile, et la mécanique où des grands projets sont en cour de réalisation.

Pour rappel, la balance commerciale entre les deux pays est nettement favorable à l’Algérie dont la structure des exportations est dominée par les hydrocarbures, alors que les exportations italiennes vers l’Algérie sont constituées de produits industriels et des services et elles s’élèvent à plus de 3,5 milliards d’euro en 2012.

Afin de concrétiser des partenariats entre les entreprises présentes à ce forum, la deuxième partie de la rencontre a été consacré à des rencontres B to B qui devraient se terminer sur la conclusion de plusieurs accords de principe.

 Khelifa Litamine
Lire l'article depuis sa source


 

Newsletter

Veuillez renseigner les champs suivants :

Recevoir

×